Le Mandala

Le Mandala

Le Mandala

Le Mandala existe depuis la nuit des temps, c'est un rite spirituel dans nombre de religions, qu'elles soient indiennes, tibétaines voire chrétiennes puisque l'on peut y associer les fameuses rosaces de nos cathédrales européennes. C'est un outil pour la méditation, il peut se présenter sous une forme éphémère (en sable), en tanka (plus d'infos sur les tankas) et de nos jours en dessin que nos enfants se plaisent à colorier.

Le mandala est en réalité un dessin composé de différentes formes géométriques organisées le plus souvent de manière symétrique dans un cercle avec pour point de départ le centre de ce cercle.
Le mandala est un terme sanskrit qui signifie cercle, sphère, communauté, unité. C’est un symbole fort du bouddhisme tibétain. Les moines tibétains le pratiquent en général par 4 chacun s’occupant d’un quart du mandala. Pendant plusieurs jours ils déposent méticuleusement le sable mélangé à des colorants naturels à l’aide d’un petit outil en forme d’entonnoir qui permet de déposer le sable quasiment grain par grain avec une précision incroyable. Grain après grain, les dessins forment progressivement de véritables œuvres d’art pendant que les autres moines du monastère méditent et prient pour bénir le mandala. Certains moines tibétains en préparent pour offrir à leur maître leur signifiant ainsi qu'ils sont prêts à recevoir l'enseignement.  Le Mandala représente pour les bouddhistes le processus de formation du cosmos à partir de son centre.

Realisation-d-un-Mandala-en-sable-colore-Pixabay343034_1920

Au centre se trouve le symbole, la figure qui attire l’attention, autour se trouve l’univers.
 

Les figures géométriques les plus fréquemment utilisées dans la formation du Mandala sont le point, le triangle, le cercle et le carré. Ses différentes formes sont judicieusement assemblées dans un cercle et d’autres sujets sont ensuite ajoutés (fleurs, divinités, animaux...).

Plus qu’un simple dessin, le mandala est devenu une philosophie, un moyen de méditation ou de simple relaxation. ; il permet, par une association de symboles, d’effectuer un voyage initiatique et ainsi de croître intérieurement.
Les mandalas sont le symbole de l’impermanence des choses et sont ainsi là pour nous rappeler que tout est éphémère


Mandala-tibetain-Pixabay-625177_1920