La méditation

La méditation

La méditation

Les sages asiatiques ont toujours comparé notre esprit, notre mental à un singe fou. Calmer cette agitation perpétuelle qui obscurcit notre conscience, c’est cela le premier but de la méditation.
La méditation est surtout un état d’esprit, un véritable changement de conscience, une transformation dans notre façon de voir le monde. C’est un art de vivre et surtout, c’est ne plus se sentir perdu.  Notre mental n’arrête pas de s’agiter, de penser à ce qui est arrivé, de craindre ce qui arrivera, et d’espérer des solutions à des problèmes qui n’en sont peut-être pas. Savoir devenir spectateur de ce chaos intérieur, c’est déjà une façon de méditer.
Nous sommes débordés, stressés et il est essentiel pour notre santé, comme pour notre épanouissement personnel de savoir retrouver le calme et la paix intérieure.  Vous pouvez vous calmer et méditer partout rien qu’en prenant pleine conscience de votre corps, de votre respiration. Respirer profondément est le meilleur outil pour s’oxygéner mais surtout pour canaliser et rester maitre de votre mental.  Pour débuter en méditation essayez plutôt une posture assise, celle qui vous convient le mieux, chaise, coussin ou sur le sol en position de lotus ou de demi lotus. Tenez votre dos bien droit, les yeux ouverts ou fermés, les épaules doivent être détendues et la nuque bien droite, concentrez-vous sur votre respiration, laissez vos pensées défiler comme les images d’un film. Goutez à la joie de l’immobilité et du silence, le bonheur est à portée de main.
Avec l’expérience vous vous rendrez compte que vous pouvez méditer en marchant, en chantant, dans la nature, en cuisinant, en peignant, en écoutant de la musique…il suffit de le faire en pleine conscience et en étant intensément présent dans votre activité. Laissez la musique envahir votre corps, mangez en dégustant chaque bouchée pour en apprécier la saveur…

Si vous perdez le contact avec la réalité pour repartir dans votre tourbillon de pensées, revenez à la respiration profonde et à cette conscience subtile qu’elle développe. Tout devient plus clair en nous et autour de nous, quand nous prenons conscience que notre véritable maître de méditation est la respiration profonde