La Dynastie Han

La Dynastie Han

La Dynastie Han

Mondialement célèbre depuis quelques années pour son armée de terre cuite, l’empereur Qin, Shihuangdi, meurt en 210 avant JC. Ses réalisations sont énormes, il a unifié un empire de 60 millions d’habitants, protégé les frontières avec la grande muraille, développé routes et canaux ainsi que l’agriculture, et enfin détruit l’ancien système féodal. Cette avancée colossale pour la Chine ne s’est pas faite sans sacrifice, le peuple a souffert de tant d’exigences.

Deco-dicietdailleurs-armee-de-terre-cuite-DSC02245

Une nouvelle dynastie, celle des Han, est née d’une rébellion contre les excès de Qin, la rigueur du système, la démesure des travaux et des énormes transferts de population,  mais elle a hérité de l’organisation politique d’une Chine unifiée et d’une capitale Chang ’an toute proche de l’actuelle Xi An (mausolée de l’armée de terre cuite). Bien qu’idéalement située dans un environnement Feng Shui, protégée par les montagnes et aussi par une muraille, il n’en reste rien aujourd’hui, hormis un travail de fouille archéologique colossal à entreprendre.

Deco-dicietdailleurs-Statuette-Han-DSC00307  Deco-dicietdailleurs-Statuette-Han-DSC00309

Pendant quatre siècles, la dynastie des Han (206 av JC - 220 ap JC) a mis en place les principales structures politiques, économiques, sociales et culturelles qui caractérisent le monde chinois depuis deux millénaires. L'empire Han fut l'époque romaine de la Chine. Cette monarchie fortement centralisée et hiérarchisée, va s'appuyer sur le confucianisme pour maintenir l'unité et avoir un effet moralisateur sur la société. L'élite lettrée qui adhère massivement à cette idéologie va peu à peu se constituer en une classe sociale puissante et accaparer les charges administratives comme les leviers économiques de l'état. L'administration ainsi formée survivra à la dynastie et constituera l'un des facteurs de pérennité et de stabilité de la société chinoise jusqu'au XXème siècle.
Le développement de l’agriculture et les avancées techniques (outils en fer, socs de charrue, travaux d’irrigation) ont un impact considérable sur la société chinoise. Des manufactures gouvernementales sont créées également pour la fabrication des célèbres laques.  

 

Nous sommes dans une civilisation de l’écrit ; pinceaux, encre, pierres à encre, estampage des stèles en pierre. Les tombes fournissent de grandes quantités de tablettes en bois et en bambou, des liens les fixant entre elles. La soie est également un support de textes et d’archives. Mais c’est le papier, l’une des inventions majeures de la Chine, qui va jouer un rôle important.

Deco-dicietdailleurs-Statuette-Han-DSC00310  Deco-dicietdailleurs-Statuette-Han-DSC00308

Nous avons eu l’occasion plusieurs fois, en Chine et en Europe d’assister à des expositions sur cette civilisation Han et sommes, à chaque fois, rentrés émerveillés par la finesse et le raffinement des sculptures, des jades, des tenues mortuaires en disques Bi de jade reliés par du fil de soie rouge. Tout n’est que splendeur.