Le Bouddha Joyeux

Le Bouddha Joyeux

Le Bouddha Joyeux

C’est au 10e siècle, durant la dynastie Liang qu’un moine bouddhiste errant nommé Budai (que l’on peut traduire littéralement par « Sac de toile ») devient l’incarnation de Maitreya « le bienveillant », qui prendra la relève lorsque l’enseignement du Bouddha shakyamuni se sera éteint. Sous le nom de Milepa il devient donc le Bouddha du futur.
Considérant que le ventre est le siège de l’âme, les chinois voient dans son ventre rond l’image de son grand cœur, de sa générosité, et de sa grande compassion.
Sa silhouette ronde, son sac de toile inépuisable et son caractère joyeux font rapidement de lui une divinité de l’abondance et du bonheur.
Il devient pour les taoïstes le dieu de l’abondance.
Ce moine errant est très souvent représenté avec son sac de toile sur son dos, son bâton de marche à la main et portant une gourde, symbole de longévité chez les taoïstes.
Connu au japon sous le nom de Hotei, il intègre le panthéon des Kamis et devient l’une des 7 divinités shintoïstes du bonheur.

Qu’on l’appelle Bouddha Rieur, Bouddha Riant, Bouddha Joyeux, Happy Bouddha, Lucky Bouddha … Le Bouddha rieur fait le bonheur de nombreux asiatiques. Ce n’est pas pour rien qu’on retrouve le Bouddha rieur dans presque toutes les maisons chinoises et dans tous les restaurants chinois du monde entier.
Ce bouddha, jovial, au gros ventre rond, représente la richesse, l’abondance, la chance mais surtout Happy Bouddha prend plaisir à récolter nos problèmes et nos soucis en tout genre. Le Bouddha joyeux transforme le négatif en positif pour satisfaire ceux qui lui font confiance, c’est le Bouddha de la bonne fortune qui rend les gens heureux. Certains affirment que le gros sac qu’il porte sur le dos est rempli de lingots d’or et de pierres précieuses, qui sait, pourquoi pas ? Bouddha rieur est un vrai porte bonheur, et surtout n’oubliez pas de caresser son ventre rond chaque jour.

Bouddha-joyeux-FB