Le grand stupa de Bouddhanath

Le grand stupa de Bouddhanath

Le grand stupa de Bouddhanath

Construit au 14eme siècle c’est l’un des plus grands stupas au monde. C’est aussi l’un des nombreux monuments de Katmandou inscrit au patrimoine mondiale de l’UNESCO. Le tremblement de terre de 2015 l’avait partiellement détruit mais il fut réparé très rapidement car c’est un grand lieu de pèlerinage bouddhiste, fréquenté en masse chaque jour par des milliers de tibétains qui vivent en exil au Népal ainsi que de nombreux bouddhistes venus du monde entier. Le 29 octobre 2016 la fin de sa restauration fut l’occasion de grandes cérémonies et jours de fêtes.
Un stupa est une représentation symbolique du Bouddha et du chemin vers l’éveil. Chacune de ses parties représentent la terre, l’eau, le feu, l’air et l’éther. Les stupas recèlent souvent des reliques du Bouddha ou des grands maitres du bouddhisme qui lui ont succédé.
Le stupa de Bodnath comporte 108 niches contenant une statue de Bouddha. La base du stupa est entourée de moulins à prières que les dévots font tourner pour prier tout en récitant leurs prières.
Situé au cœur d’une place circulaire à laquelle on accède par des ruelles étroites. Presque toutes les maisons qui entourent le stupa sont habitées par des commerçant tibétains qui vivent de la vente d’objets artisanaux et religieux. Il règne sur cette place une ambiance très spéciale mêlant spiritualité et commerce, le tout au son des cliquetis moulins à prières qui tournent et des multiples musiques tibétaines qui s’échappent des échoppes.