La maison des esprits

La maison des esprits

La maison des esprits

Si vous avez eu la chance de voyager en Asie, particulièrement en Thaïlande, vous avez pu admirer les merveilleuses « maisons des esprits ». Pour ceux qui n’ont pas encore eu cette chance, voici leur histoire

On les trouve aussi bien en ville qu’à la campagne, aussi bien au pied des buildings, des grands hôtels qu’au pied des modestes maisons, en plein champs, dans les villages. Elles font parties du paysage. La maison des esprits, très souvent construite en bois, ressemble à un petit sanctuaire posé sur une colonne d’environ 1 m 60. 

Une maison des esprits, mais pourquoi ?

Selon les anciennes croyances, une nouvelle construction viendrait déranger les esprits qui devraient quitter leur terrain. Pour ne pas les contrarier, on leur construit une résidence, et en contre partie les esprits protègent la nouvelle demeure. Tout cela se prépare longuement afin de ne rien laisser au hasard. Le moment propice doit être déterminé avec un brahmane qui viendra aussi réciter des prières pendant l’installation. Une fois la maison en place, il faut prendre soin de son « hôte » gardien en lui faisant des offrandes chaque jour telles que de la nourriture, des bougies, des fleurs et des bâtons d’encens. Ce rituel doit être terminé avant 11 heures.

Si cette croyance est aussi forte en Thaïlande, elle l’est également dans beaucoup d’autres pays d’Asie du Sud-est : Vietnam, Bali, Laos, … Pour les Européens, ces croyances peuvent sembler un peu fantaisistes mais en Asie elles sont ancrées dans le patrimoine culturel tout comme le culte des Ancêtres.

Nous avons, nous aussi, une jolie maison des esprits dans notre jardin qui accueille un Ganesh, protecteur du logis et des voyageurs.